Matrix Games Forums

Forums  Register  Login  Photo Gallery  Member List  Search  Calendars  FAQ 

My Profile  Inbox  Address Book  My Subscription  My Forums  Log Out

RE: Des francophones sur le front de l'Est??

 
View related threads: (in this forum | in all forums)

Logged in as: Guest
Users viewing this topic: none
  Printable Version
All Forums >> [New Releases from Matrix Games] >> Gary Grigsby's War in the East Series >> RE: Des francophones sur le front de l'Est?? Page: <<   < prev  1 2 [3] 4   next >   >>
Login
Message << Older Topic   Newer Topic >>
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 9:29:35 AM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
Merci Tullius pour l'info !!

Le scénario de Smolensk a l'air particulièrement difficile avec ses fleuves, ses rivières, ses marécages. J'imagine que les soviétiques s'installent très rapidement sur les rives des deux grands fleuves, nous forçant ainsi à attaquer des positions fortifiées dans la région de Vitebsk. Je ne sais pas quel est votre situation exacte, mais si vous arrivez à percer et à prendre Velikie Luki vous devriez pouvoir couper une bonne partie des troupes installée aux bords de la Dvina.

Personnellement, je n'ai pas voulu me lancer dans ce scénario car je veux essayer de me préparer au maximum pour Barbarossa et la Grande Campagne. C'est à dire, que je m'entraine par secteur à définir les objectifs des différents groupes d'armée. Et l'une de mes priorités pour l'année 1941 sera la prise de Leningrad et pour le sud, je pense pousser jusqu'à Rostov (Je prendrai ma décision après le scénario Dnepropetrovsk). Pour le centre, j'ai le sentiment qu'il vaut mieux laisser Moscou pour 1942.
Mais bon, c'est bien joli de faire de grand projet, tant que je n'aurais pas fais Barbarossa, je n'aurais aucune idée précise de ce que les soviets me réservent!

(in reply to Tzar007)
Post #: 61
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 9:47:07 AM   
Elchoune

 

Posts: 20
Joined: 4/22/2009
From: Paris, France
Status: offline
Effectivement il vaut mieux ne pas trop pousser en 41 ... Et laisser Moscou pour 42. Il y a un très bon livre sur le sujet dont je ne me rappelle plus tout à fait le titre mais qui parlent des plus grandes erreurs du IIIième Reich. L'une est justement d'avoir pousser trop loin dans les derniers mois de 41 et de ne pas avoir fortifié ses positions en septembre - octobre 41 afin de conserver ses forces et reprendre l'offensive sur Moscou au printemps 42.



(in reply to Doberman)
Post #: 62
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 10:39:56 AM   
Lannes


Posts: 73
Joined: 6/13/2000
From: france
Status: offline
C'est ce livre je pense

Les erreurs stratégiques du IIIe Reich pendant la Deuxième Guerre mondiale de Bernard Schnetzler

_____________________________

Christophe

(in reply to Elchoune)
Post #: 63
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 12:14:58 PM   
TulliusDetritus


Posts: 5397
Joined: 4/1/2004
From: The Zone™
Status: offline
Doberman, selon tous les experts (les testers) les soviétiques doivent défendre en profondeur. Tiens, comme dans la guerre réelle Former seulement une ligne classique est un suicide, paraît-il: tu perces en deux endroits, tu converges et voilà, tu ramasses des prisoniers pour tes usines d'armement. Donc, tu verras une ligne, puis une autre derrière, et encore une autre (ces lignes devront profiter les éléments naturels: rivières, fleuves, marécages)...

_____________________________

a nu cheeki breeki iv damke

(in reply to Lannes)
Post #: 64
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 12:26:37 PM   
Elchoune

 

Posts: 20
Joined: 4/22/2009
From: Paris, France
Status: offline
Oui c'est bien ce livre. Fort instructif ... Même si avec des si on voit que l'on pourrait tout faire.



(in reply to TulliusDetritus)
Post #: 65
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 12:44:46 PM   
rominet


Posts: 523
Joined: 10/23/2007
From: Paris
Status: offline

quote:

ORIGINAL: Lannes

C'est ce livre je pense

Les erreurs stratégiques du IIIe Reich pendant la Deuxième Guerre mondiale de Bernard Schnetzler


Excellent livre aux éditions Economica, et d'un physicien en plus.

Maintenant, même si sa thèse est pertinente, reste à savoir si le jeu est une réelle simulation de cette guerre. Réponse dans quelques mois.

_____________________________


(in reply to Lannes)
Post #: 66
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 1:22:56 PM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline
Tiens, je n'ai jamais vu ce livre. Étant donné l'offre beaucoup plus abondante de livres en anglais, je ne lis presque plus en français et je passe souvent à côté d'ouvrages remarquables. Merci de l'info pour ce livre.

En ce qui concerne le scénario de Smolensk, voici ou j'en suis... Je suis aux portes de Smolensk mais ma situation est précaire. Je ne crois pas les Soviétiques capables d'écraser mes flancs mais je suis étiré au maximum. Je dois encercler Smolensk pour couper son ravitaillement car sinon c'est impossible de prendre la ville: avec le Fort 4 de cette ville, les unités ennemies ont une valeur de combat combinée de 1000 ! Il faut les affaiblir.

Je commence malgré tout à manquer de troupes et j'ai dû briser des divisions de la 4e armée en régiments pour couvrir la rive ouest du Dnepr. Et comme vous pourrez le constater avec tous ces triangles rouges et oranges sur mes unités blindées, mon ravitaillement est plutôt insuffisant. Parachutages de vivres en vue.






Attachment (1)

(in reply to rominet)
Post #: 67
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 1:55:42 PM   
henri51


Posts: 1151
Joined: 1/16/2009
Status: offline
Il y a de bonnes chances que les Soviets abandonnent Smolensk quand la soupe deviendra trop chaude. C'est ce qu'ils ont fait dans
ma partie; ils ont fait de meme avec Gomel et Velikie Luki au dernier tour.

Henri

(in reply to Tzar007)
Post #: 68
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 4:56:00 PM   
Elchoune

 

Posts: 20
Joined: 4/22/2009
From: Paris, France
Status: offline
Petit question concernant une fonctionnalité du jeux :
- A quoi sert il le click droit sur une unité ? Celle ci se met en surbrillance mais ça sert à quoi ?



(in reply to henri51)
Post #: 69
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/21/2010 5:55:43 PM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline
quote:

ORIGINAL: Elchoune
Petit question concernant une fonctionnalité du jeux :
- A quoi sert il le click droit sur une unité ? Celle ci se met en surbrillance mais ça sert à quoi ?


Ça ne sert qu'à centrer la carte sur cette unité.

(in reply to Elchoune)
Post #: 70
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/24/2010 9:50:45 AM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
[image][URL=http://img130.imageshack.us/i/dnepropetrovskfin.png/][/URL]

Uploaded with [URL=http://imageshack.us]ImageShack.us[/URL][/image]

(in reply to Tzar007)
Post #: 71
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/24/2010 10:30:48 AM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
Je viens de finir le scénario Dnepropetrovsk. Et bien, je peux vous dire, que c'était loin d'être une promenade de santé que d'arriver jusqu'à cette ville !!!
C'est avec ce scénario que j'ai vraiment ressenti la grandeur du jeu. La carte est immense, et il y a une quantité d'unité à gérer. La campagne va être épique.

Durant cette partie, j'ai opté pour les encerclements massifs. Un premier dans la région de Lvov et Tarnopol et un deuxième entre Zhitomir et Vinnitsa. Après cela, une bonne partie de l'armée russe était HS. J'ai encore pu faire quelques encerclements de moindre importance. J'ai perdu un peu de temps devant Kiev et Chernigov. J'ai dû y attendre une partie de mes troupes qui avaient dû liquider les Kessels. Malgré tout, je reste impressionné par la capacité des soviets à recréer une ligne de front encore et encore...
Même si dans la plupart des cas, il est possible de rapidement mettre en déroute ou du moins faire reculer ces nouvelles troupes soviétiques, avec le temps, cela devient particulièrement difficile. Le front est tellement vaste que les troupes s'épuisent. Les panzers n'ont presque plus de ravitaillement et les troupes qui suivent, sont tout juste en meilleur état. Il suffit d'un fleuve, ou de quelques unités retranchées dans des villes et du coup, on perd beaucoup de temps et de moyens avant de pouvoir aller de l'avant.

Et naturellement, les russes ont défendu avec acharnement, toutes les villes d'importances stratégiques !

A la fin du scénario, il n'y avait plus rien de solide à l'Est du Dniepr, mise à part la Crimée et Sevastopol. (Je n'y ai envoyé que la 4ème armée roumaine et quelques troupes mineures) J'ai préféré envoyer le gros de mes forces vers les autres objectifs plutôt que de me focaliser sur Sevastopol. La Crimée est un vrai bunker naturel et les quelques points de passages était occupé par des fortifications de niveau 4 !

Les seules troupes soviétiques valable, étaient en Crimée. Le reste, ne valait pas grand chose mais étant donné l'attrition générale de mon armée, je serais de toute façon resté sur place afin de récupérer.

Voilà, je voulais profiter de l'occasion pour vous souhaiter à tous un joyeux Noël !!

PS : Désolé Tullius mais j'ai dû poster l'image avec Imageshack. J'ai pas trouvé le truc en bas à gauche...

(in reply to Doberman)
Post #: 72
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/29/2010 5:40:41 PM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
Plusieurs questions :

1. Comment utilisez-vous l'aviation en gérérale? en support d'attaque, en frappe d'aéroport? vos modifs d'utilisation?
2. La meilleur façon pour que des unités ennemies se rendent? Lors de la plus grande partie des encerclement les troupes ennemies ont tendance s'enfuire en déroute et pour cela à quitter des encerclement parfois total afin de rejoindre leur camp. Faut-il un temps d'encerclement d'une certaine durée?
3. Utilisez-vous souvent la gestion des officiers? si oui pourquoi? changement de leader suite à un trop grand nombre de défaite, ou pour la capacité de conduite?
(avez-vous remarqué que le groupe d'armée centre et sud des allemands lors de Barbarossa, est trop gros pour être géré par les officiers qui en sont responsable?)
4. Votre tactique pour le groupe d'armée sud (Scénario Dnepropetrovsk, Barbarossa, Campagne)?

Merci pour vos infos!

(in reply to Doberman)
Post #: 73
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/29/2010 7:04:22 PM   
TulliusDetritus


Posts: 5397
Joined: 4/1/2004
From: The Zone™
Status: offline
Doberman, joyeux noël

Pour nous montrer des captures d'écran:

1) tu clickes sur Click here to upload. Une fenêtre s'ouvrira, tu choisis le fichier et OK.
2) tu coches la case juste devant Embed picture in post.

De toute façon si tu utilises Paint, le fichier sera un BMP: trop lourd en général. J'utilise GIMP (gratuit). Quand tu 'save' tu choisis la qualité de l'image. '30' est largement suffisant. L'image est parfaite et ce forum l'acceptera (parce qu'elle ne sera pas lourde).




Attachment (1)

< Message edited by TulliusDetritus -- 12/29/2010 7:06:43 PM >


_____________________________

a nu cheeki breeki iv damke

(in reply to Doberman)
Post #: 74
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/29/2010 7:14:19 PM   
TulliusDetritus


Posts: 5397
Joined: 4/1/2004
From: The Zone™
Status: offline
2. TRÈS IMPORTANT. N'attaque pas les unités AVANT de les avoir encerclées complètement. Donc, d'abord tu encercles et tu les achève le tour SUIVANT. Si tu les attaque et elles ont une sortie, elles s'échapperont, et tu ne veux pas de ça. Tes usines d'armement, souviens-toi

3. les chefs sont une variable essentielle, paraît-il, donc oui, ils doivent commander.

1. et 4. Je joue comme soviétique, alors je n'ai aucun conseil: courez, mes petits...

_____________________________

a nu cheeki breeki iv damke

(in reply to TulliusDetritus)
Post #: 75
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/29/2010 8:42:09 PM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline

quote:

ORIGINAL: Doberman

Plusieurs questions :

1. Comment utilisez-vous l'aviation en gérérale? en support d'attaque, en frappe d'aéroport? vos modifs d'utilisation?


L'aviation est probablement le point le plus faible du jeu. C'est difficile à contrôler de manière appropriée et les concepteurs travaillent activement à améliorer cet aspect pour les prochaines patches.

Personnellement, je diminue à 40/40 les réglages pour Ground Support (touche "d" pour Air Doctrine Screen), autrement l'AI a tendance a envoyer beaucoup trop de support pour les premières attaques du tour de sorte qu'il ne reste que des miettes pour les dernières. Je crois qu'en mode campagne (je ne joue qu'en mode scénario présentement), je diminuerais même à 30/40 les réglages pour Ground Support.

J'utilise les frappes d'aéroport au tout premier tour des scénarios ou de Barbarossa car c'est à ce moment que c'est vraiment payant (plus de 2000 avions soviétiques détruit au sol au 1er tour de Road to Kiev avec seulement 50 avions perdus de mon côté!). En général, je trouve les frappes d'aéroport plutôt inutiles.

Dans le but de ramollir la résistance ennemie, j'utilise à l'occasion les frappes d'unités lors d'assauts critiques ou je ne possède pas une supériorité claire avant l'assaut. Les paramètres des frappes d'unités sont déterminés par les réglages Ground Attack, que je garde en général à 40/40, sauf lorsque je décide qu'il faut pilonner massivement un endroit. Dans ce cas, je monte à 80/50.

Je ne modifie presque jamais le Percent Required to Fly en le gardant à 50. Diminuer plus bas que 50 ne devrait être utilisé qu'en cas d'extrême urgence. Si vous remarquez que vous perdez beaucoup de chasseurs durant le tour ennemi, il vaut la peine de diminuer encore plus le réglage Fighter Intercept.

Finalement, j'utilise systématiquement la fonction de reconnaissance au début de mon tour, avant de faire quoi que ce soit d'autre. Je laisse l'AI faire ce travail (touche "a") puisqu'il s'acquitte en général très bien de cette tâche. Quelquefois, je fais la reconnaissance moi-même.

Il ne faut pas oublier que pour toutes les fonctions aériennes d'attaque et de reconnaissance, on peut le faire de 2 façons: clic de croit et clic de droit en pressant sur majuscule (Shift). La différence, c'est qu'en utilisant majuscule, vous pourrez choisir vous-même les appareils à utiliser pour la mission, alors que le simple clic de droit c'est l'AI qui choisit les appareils.


quote:

2. La meilleur façon pour que des unités ennemies se rendent? Lors de la plus grande partie des encerclement les troupes ennemies ont tendance s'enfuire en déroute et pour cela à quitter des encerclement parfois total afin de rejoindre leur camp. Faut-il un temps d'encerclement d'une certaine durée?



Assurez-vous de ne laisser aucune hexagone qui n'est pas sous votre contrôle (ZOC), autrement des unités s'échapperont. Il faut aussi attendre un tour complet une fois l'encerclement verrouillé avant de commencer à réduire la poche - même si l'encerclement est fait, c'est durant la phase ennemie de logistique du prochain tour que l'encerclement coupera alors tout ravitaillement. En général, les unités ennemies encerclées depuis plus d'un tour vont se rendre plutôt que de partir en débandade. Malgré tout, il y en a toujours quelques unes qui partiront en débandade. Après tout, c'est aussi ce qui survenait dans la réalité.

quote:



3. Utilisez-vous souvent la gestion des officiers? si oui pourquoi? changement de leader suite à un trop grand nombre de défaite, ou pour la capacité de conduite?




Non, je n'ai joué encore que des scénarios et la durée trop courte font en sorte que je n'ai pas jugé utile de les remplacer. Je n'effectue que des transferts de corps d'armée ou de divisions à l'occasion pour rétablir une organisation cohérente de la ligne de front. Je recommande à tous de ne pas hésiter à modifier la structure organisationnelle (tout en respectant les limites de capacité de commandement de chaque QG).


quote:

4. Votre tactique pour le groupe d'armée sud (Scénario Dnepropetrovsk, Barbarossa, Campagne)?



Je suis présentement en train de jouer Road to Kiev. J'en suis au tour 2 et ma tactique pour le moment est tout ce qu'il y a de plus classique: ouverture du front par la 6e Armée, et percée profonde du 1er Panzergruppe vers Zhitomir. Lorsque la 11e Armée sur la frontière roumaine pourra bouger, je vais la faire progresser vers Zhitomir dans le but d'encercler toutes les forces soviétiques à l'est sur la frontière.



(in reply to Doberman)
Post #: 76
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/29/2010 11:19:09 PM   
Messer


Posts: 6
Joined: 12/29/2010
Status: offline
bonsoir,

Je découvre tardivement le monde du wargame, je pense commencer fort en le prenant par ce bout, mais le challenge me plait. Evidemment, toute une série de questions typiques du néophyte me vient à l'esprit, je fais donc appel à votre expérience et votre patience.

J'ai bien compris la symbolisation NATO et finirai par la retenir. Par contre, les indications sur les unités ne me disent rien. Au-dessus du symbole, je peux lire des 'III' 'XX' ... ; en-dessous 1=3 4-16 ... Comment les déchiffrer ?

(in reply to Tzar007)
Post #: 77
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/30/2010 6:34:16 AM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline
Bienvenue Messer dans le fabuleux et intellectuellement absorbant monde du wargame. Vous n'avez pas choisi le plus facile pour débuter, si vous arrivez à maîtriser WITE, plus rien ne vous résistera !

Les chiffres romains sur les unités indiquent la taille de l'unité en question:

XXXXX = Groupe d'armées ou Commandement suprême
XXXX = Armée
XXX = Corps d'armée
XX = Division
X = Brigade
III = Régiment
II = Bataillon
I = Compagnie

Ces symboles sont universels et utilisés dans tous les wargames et dans la vraie vie. Voir section 26.1 du manuel pour plus de détails.

Les chiffres au bas des unités identifient pour les unités ennemies toujours la force d'attaque et force de défense (avec le signe = entre les deux chiffres). Pour vos unités, la touche Z vous permets de faire basculer soit pour montrer force d'attaque et force de défense (avec signe = entre les deux) ou soit force d'attaque et points de mouvement disponibles (avec signe - entre les deux). Plus de détails dans la section 5.2.3 et 13

< Message edited by Tzar007 -- 12/30/2010 6:36:16 AM >

(in reply to Messer)
Post #: 78
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/30/2010 9:50:47 AM   
Messer


Posts: 6
Joined: 12/29/2010
Status: offline
Merci pour cette réponse complète ! Je n'avais pas encore parcouru extensivement le manuel.

J'ai bien conscience que maitriser le genre en 1 mois me sera impossible, c'est aussi pour cela que je m'y lance. Les jeux à paramètres innombrables m'ont toujours fasciné.

(in reply to Tzar007)
Post #: 79
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 12/30/2010 12:54:52 PM   
Lannes


Posts: 73
Joined: 6/13/2000
From: france
Status: offline
Tu trouveras des trucs intéressant ici aussi






Attachment (1)

_____________________________

Christophe

(in reply to Messer)
Post #: 80
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/13/2011 10:08:23 PM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
Bonsoir à tous,

Me revoilà après plus d'un mois de silence. Premièrement, je voulais vous remercier pour vos conseils, notamment en ce qui concerne l'aviation, et également pour ce qui est des techniques d'encerclement.
Depuis la dernière fois, j'ai terminé le scénario Barbarossa... je me suis pris une gifle. (Soviet minor victory 1.7 to 1) Je n'ai pas su infliger suffisamment de pertes à l'ennemi. Et j'ai perdu plusieurs semaines suite à un mauvais ravitaillement ou à un isolement temporaire. Du coup lors du dernier tour, je me suis retrouvé sans rien pouvoir faire, côte à côte, à 4 reprises avec des villes représentant un objectif important.
Voilà bien des points qui m'ont donnés matières à réflexion. Cependant, j'ai trouvé dommage que ce scénario se termine si tôt. Il aurait été intéressant d'attendre la fin de la contre-attaque soviétique. Sachant que le jeu aller se terminer avant cette phase, je n'ai pas créé de ligne de défense et j'ai pu continuer ma progression. Alors que dans le fond, la réussite de Barbarossa dépend surtout de comment le front va se stabiliser à la fin de la contre-offensive russe.

Avant de me lancer dans la grande campagne, je voudrais éclaircir plusieurs points :

1. L'assignation des supports. Je ne sais jamais trop comment gérer ces supports. Que faut-il donner et à qui? Du style, faut-il donner des unités motorisées (motocycle et chasseurs de char) à des divisions blindées ou plutôt à de l'infanterie? A qui donner de la flak? Faut-il donner ses supports en priorité au QG ou au troupes? Que faire de l'artillerie?

2. Quelle est la différence entre les "construction battalion" et les R.A.D. Labor group?

3. Pour ceux qui jouent avec l'Allemagne, comment gérez-vous les troupes étant directement rattachée au O.K.H? Je parle des divisions de combat et non pas des unités de sécurité. Faut-il les utiliser comme bouche-trou ou plutôt les intégrer aux autres armées. Beaucoup de ces troupes n'ont pas de QG de corps d'Armée et sont directement attachées aux O.K.H. Cela ne représente pas un malus de combat?

4. Dans le Sud, la capacité de commandement de Von Bock est largement dépassée par le nombre de troupe qu'il doit gérer... Dans le Nord et au Centre, c'est plus ou moins identique. J'imagine que cela engendre un malus. Lequel? Pour le pallier, faut-il mettre des armées sous le commandement de l'O.K.H ?

J'attends vos réponses et vos idées.

PS : Tullius, je suis avec attention, tes aventures contre SireChaos. Je suis curieux de voir si ton impressionnante ligne de front va tenir le coup et dans quelle mesure, tu vas pouvoir te replier.

(in reply to Lannes)
Post #: 81
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/13/2011 10:42:37 PM   
TulliusDetritus


Posts: 5397
Joined: 4/1/2004
From: The Zone™
Status: offline
quote:

1. L'assignation des supports. Je ne sais jamais trop comment gérer ces supports. Que faut-il donner et à qui? Du style, faut-il donner des unités motorisées (motocycle et chasseurs de char) à des divisions blindées ou plutôt à de l'infanterie? A qui donner de la flak? Faut-il donner ses supports en priorité au QG ou au troupes? Que faire de l'artillerie?


Bon... pour les soviétiques, le "support" sera surtout dans les Armées (les Corps d'Armée vont disparaître maximum vers novembre 1941). Pour les allemands dans les Corps d'Armée. Alors, qu'est-ce qu'il faut? Si tu te défends (le joueur soviétique) il te faudra des Construction Bn. Ils aideront toutes les unités attachées à cette armée: les forts seront contruis plus rapidement. Puis des Pioneer / Sappers: ils aident à réduire les fortifications ennemies quand tu attaques (et quand tu traverse un fleuve). Ils aident aussi quand tu défends. Puis évidemment l'artillerie! Un tester a dit 4 par armée (soviétique). C'est-à-dire: construction, ingénieurs de combat et artillerie. La DCA, je ne suis pas sûr si elle est vraiment nécessaire pour les armées, corps d'armée. En tout cas tes Air Command HQ DOIVENT avoir DCA. Si les différentes Air Bases sont à maximum 5 hexes, cette DCA protègera les air bases.

Quant aux autres types de support, tu peux déduire leur utilité.

quote:

4. Dans le Sud, la capacité de commandement de Von Bock est largement dépassée par le nombre de troupe qu'il doit gérer... Dans le Nord et au Centre, c'est plus ou moins identique. J'imagine que cela engendre un malus. Lequel? Pour le pallier, faut-il mettre des armées sous le commandement de l'O.K.H ?


Il semblerait que le réponse est effectivement l'O.K.H.

quote:

Je suis curieux de voir si ton impressionnante ligne de front va tenir le coup et dans quelle mesure, tu vas pouvoir te replier.


Me replier? Oui! J'ai largement de la place. La Russie est énorme. Mon adversaire est trop prudent à mon avis (heureusement!), donc il avance trop lentement (presque septembre et il est LOIN de Moscou...). La boue arrivera en octobre, je crois. Tant mieux pour moi. Tu joueras comme allemand. Souviens-toi de ça: les soviétiques ont des quantités énormes de divisions... Ce sera très compliqué. Au début ok, les panzers vont foncer dans le tas et massacrer tout le monde, mais... l'intérieur de la Russie t'attends, le ravitaillement sera plus compliqué De fait, j'ai déjà attaqué mon adversaire: le Groupe d'Armées Nord... J'ai isolé une dizaine de ces divisions... Le mois d'août. Ce sera compliqué pour lui. Ah, et Leningrad est donc sauvée. Donc, faut faire attention

< Message edited by TulliusDetritus -- 1/13/2011 10:45:39 PM >


_____________________________

a nu cheeki breeki iv damke

(in reply to Doberman)
Post #: 82
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/14/2011 1:01:36 AM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline

quote:

ORIGINAL: Doberman

1. L'assignation des supports. Je ne sais jamais trop comment gérer ces supports. Que faut-il donner et à qui? Du style, faut-il donner des unités motorisées (motocycle et chasseurs de char) à des divisions blindées ou plutôt à de l'infanterie? A qui donner de la flak? Faut-il donner ses supports en priorité au QG ou au troupes? Que faire de l'artillerie?



Je trouve laborieux l'assignation individuelle à des divisions d'autant plus qu'il faut constamment assigner, retirer, réassigner selon les besoins, bref tout cela n'est pas une sinécure. J'évite donc d'assigner directement des unités de support à des divisions, sauf dans le cas d'attaques critiques où j'estime que je dois mettre toutes les chances de mon côté, particulièrement si je ne dispose pas d'une grosse supériorité numérique. Dans ces cas-là, j'assigne de l'artillerie le plus possible. Sinon, je mets aussi des chars à de l'infanterie en rase-campagne, des unités anti-chars si je prévois un combat contre des divisions blindées ennemies, des bataillons du génie lors d'assaut dans des villes ou des fortifications de niveau 3 ou +...

Le reste du temps je préfère manipuler les niveaux de support des QGs pour assurer que les divisions qui font des combats recoivent le maxium d'unités de support possibles de leurs QG. Si vous allez dans le Commander's Report sur l'onglet des QGs, vous avez une colonne "Support Level" qui permet de régler le niveau de support de chaque QG. Ce niveau de support indique combien d'unités de support de chaque type le QG peut réquisitionner. Je mets une valeur de 0 à l'OKH, 1 au Groupe d'Armées, 2 (ou 1 aussi) aux Armées et 3 ou 4 pour les Corps d'Armées. Le système met 1 ou 2 tours à s'ajuster à vos valeurs mais de cette façon, je réussis assez bien à concentrer l'essentiel des unités de support vers les corps d'armées. Je trouve cela plus efficace que de micro-gérer moi-même toutes ces unités.

quote:

2. Quelle est la différence entre les "construction battalion" et les R.A.D. Labor group?


Le manuel ne fait pas réellement de distinction entre ces unités et selon mon expérience avec le jeu, les "construction battalion" semblent plus utilisés pour l'AI pour la réfection des des rails, alors que les labor group semblent plus efficaces pour construire des fortifications. Mais je n'ai pas testé ce que j'avance...En tout les cas, si il y a une différence ça semble minime.

quote:

3. Pour ceux qui jouent avec l'Allemagne, comment gérez-vous les troupes étant directement rattachée au O.K.H? Je parle des divisions de combat et non pas des unités de sécurité. Faut-il les utiliser comme bouche-trou ou plutôt les intégrer aux autres armées. Beaucoup de ces troupes n'ont pas de QG de corps d'Armée et sont directement attachées aux O.K.H. Cela ne représente pas un malus de combat?


Lorsqu'elles arrivent, je les conserve sous commandement de l'OKH, et je les amène à l'arrière du front, réparties entre les Groupes d'Armées Nord, Centre et Sud. Je les considère comme une réserve stratégique à n'utiliser qu'en cas de besoin défensif important. À partir du moment ou je les engage au front, je les retire de l'OKH et les réassigne à des corps d'armée spécifiques. Bien sûr, on peut simplement les balancer sur le front avec les autres dès leur arrivée , mais c'était une pratique courante de la Wehrmacht de garder quelques divisions en réserve stratégique, et je trouve l'idée valable. La Stavka faisait la même chose quoique les Soviétiques n'hésitaient pas à commettre ces réserves et à simplement lever de nouvelles divisions pour remettre à flot la réserve.

quote:

4. Dans le Sud, la capacité de commandement de Von Bock est largement dépassée par le nombre de troupe qu'il doit gérer... Dans le Nord et au Centre, c'est plus ou moins identique. J'imagine que cela engendre un malus. Lequel? Pour le pallier, faut-il mettre des armées sous le commandement de l'O.K.H ?


Effectivement, j'ai remarqué moi aussi que von Bock et Rundstedt dépassent leurs capacités de commandement (von Leeb est OK). Le malus relié à cela c'est qu'un QG qui dépasse sa capacité a moins de chance de passer les test de leadership tels que d'initiative ou d'administration (capacité de mouvement des unités, capacité de faire feu et de frapper, capacité d'engager des unités en mode réserve, de réparer des unités affaiblies...) Plus le QG dépasse sa capacité, plus il échoue ses tests. Cependant, c'est moins grave pour un QG comme un Groupe d'armées puisqu'il n'intervient que si les QG des corps et de l'armée ont eux-même échoués leurs tests (les tests remontent la chaîne de commandement). En 41, ça ne semble pas avoir des effets très négatifs en raison de la grande supériorité qualitative des Allemands, alors je me dis que j'adresserai ce problème plus tard puisque je ne suis qu'au tour 8 de la grande campagne de 41. En outre, la capacité des QG augmentent graduellement. Par exemple, en avril 42, la capacité de tous les QG s'accroît d'environ 10%, et de nouveau en avril 43 et ainsi de suite. Détails dans la section 7.6.2 du manuel.

(in reply to Doberman)
Post #: 83
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/14/2011 2:35:14 PM   
henri51


Posts: 1151
Joined: 1/16/2009
Status: offline
Il est beaucoup plus grave d'avoir un Corps au-dessus de sa limite de commande que disons un Armee Gruppe. On ne peut eviter au debut que AGS soit fortement surcharge, il faut vivre avec.

Henri

(in reply to Tzar007)
Post #: 84
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/14/2011 5:16:27 PM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
@Tullius :

Ton adversaire a l'air en bien mauvaise posture. Il a perdu un temps précieux et semble un peu "perdu" devant ta ligne de défense au centre. (Dire qu'il n'a toujours pas pris Smolensk!) Il semble qu'il ai manqué d'audace et n'a pas suffisamment foncé avec ces panzers. Avec la boue qui arrive au tour 18, il va comprendre sa souffrance. Il ferait mieux de demander une paix séparée et en vitesse !!

Quand au crainte d'un encerclement massif de Kiev, j'en reste bien dubitatif. De plus, à cause de la Desna, il devrait faire cette manoeuvre en deux tours. Tu aurais tout le temps de placer des troupes face à sa tête de pont.

Mais, c'est facile de critiquer... lorsque l'on est dans la partie, il suffit d'une petite erreur et l'on est vite dans une mauvaise situation.



(in reply to henri51)
Post #: 85
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/14/2011 6:10:07 PM   
Doberman


Posts: 21
Joined: 12/11/2010
Status: offline
@ Tsar007 :

1. Lors de mon dernier scénario, je n'ai jamais utilisé cette micro-gestion assigner et retirer des supports au unité. Généralement, je donnais du spport à certaines unités au début puis je ne m'en préoccupais plus...
Je l'admets, ce n'est certainement pas la meilleure des solutions.

Je trouve votre idée d'assigner les supports directement aux QGs intéressante. Toutefois, je n'arrive pas bien à comprendre comment elle est gérée?
Lors d'un combat, une division reçoit uniquement ses supports propres, ainsi que ceux qui sont attachés à son QG corps d'armée ou également ceux qui sont attachés au QG Armée, QG Groupe d'Armée, OKH?

Cela me préoccuppe particulièrement car beaucoup d'unité n'ont pas de QG de corps et sont directement rattachées au O.K.H. Du coup, j'imagine que ces dernières ne reçoivent que les supports propres et ceux de O.K.H

2. Concernant les "Constructions battalion" s'il s'agit bien des unités servant à la reconstruction des voies de chemin de fer, à quel moment les activer? Il me semble, qu'une fois activée, elles commencent leur travail depuis les anciennes frontières du Reich et elles remontent tranquillement la ligne de front. Donc il faudrait mieux les activer dès le début?

3. Je suis totalement de votre avis au sujet de la nécessité de créer des réserves. Le problème principale n'est pas de les créer mais de les conserver en tant que tel! Personnellement, j'ai conservé longtemps, la 2ème Armee complète en réserve. Puis finalement, lorsque j'en ai ressenti la nécessité, je l'ai engagé dans un secteur du front.

Je pense que je vais garder le principe de la 2ème armée en réserve. Cela me permet de garder une force de frappe importante à disposition dans le courant de l'année 1941. Une fois cette réserve utilisée, je garderai les futurs renforts de l'O.K.H. comme réserve.

4. Ce problème de commandement, ne semble finalement pas très important pour l'instant. Je vais réfléchir à placer quelques troupes sous la responsabilité de l'O.K.H pour soulager un peu ce cher Von Bock !

5. Tsar007, êtes-vous en campagne contre l'A.I ou contre un joueur?
Quels objectifs vous êtes vous fixé pour la fin de l'année 1941?

Perso, je tiens particulièrement à Leningrad. Je fais un mouvement de tenaille qui remonte vers les finlandais en passant entre le lac Ilmen et Vyshny Volochek.

Pour ce qui est du secteur centre, je dois tout revoir. Jusqu'à la prise de Smolensk pas de problème mais par après, je ne sais pas si il faut tenter Moscou ou non. Dans ma précédente partie, j'ai remarqué que j'avais mal utilisé le 2ème et le 3ème Panzer Group. Je les ai souvent utilisé comme force unique face à Moscou. Du coup, sans personne pour faire face au russe, impossible de tenter de nouveaux encerclements. Je compte changer cela avec une meilleure utilisation de la 9ème et de la 4ème armée.
J'avais utilisé la 4ème pour nettoyer les marais de Pripyat. Une perte de temps et de moyen inutile! (Je pense que quelques troupes de l'O.K.H devrait pouvoir régler le problème)

Pour le Sud, beaucoup de changement également. J'ai perdu beaucoup de temps avec Odessa. Je vais rectifier le coup la prochaine fois avec un coup de faucille venant du 1er Panzer group.
Maintenant, je me demande, jusqu'où faut-il aller dans ce secteur? Faut-il avancer jusqu'à Kharkov et Stalino? Ou plutôt tenir une position à l'arrière du Dniepr et de la Molochna? Le fait est que si l'on stoppe la progression sur cette dernière ligne, le gros des troupes d'élite peut être réatribué à d'autre objectif. (Sevastopol, Moscou)
Qu'en pensez-vous?

(in reply to Doberman)
Post #: 86
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 1/15/2011 1:18:46 AM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline

quote:

ORIGINAL: Doberman

@ Tsar007 :

1. Lors de mon dernier scénario, je n'ai jamais utilisé cette micro-gestion assigner et retirer des supports au unité. Généralement, je donnais du spport à certaines unités au début puis je ne m'en préoccupais plus...
Je l'admets, ce n'est certainement pas la meilleure des solutions.

Je trouve votre idée d'assigner les supports directement aux QGs intéressante. Toutefois, je n'arrive pas bien à comprendre comment elle est gérée?
Lors d'un combat, une division reçoit uniquement ses supports propres, ainsi que ceux qui sont attachés à son QG corps d'armée ou également ceux qui sont attachés au QG Armée, QG Groupe d'Armée, OKH?


Les unités de support peuvent être attachées directement à des unités par le joueur mais par défaut, les unités de support sont automatiquement insérées dans la chaîne de commandement et le système va répartir les unités disponibles selon le niveau de support de chaque QG (1,2,3,4, etc...). Le niveau de support indique combien d'unités du même type le système va essayer d'attribuer au QG. Par exemple, un QG avec un niveau de support de 2 peut recevoir jusqu'à 2 unités du génie, 2 unités d'artillerie de 150mm, 2 unités anti-chars, etc. Naturellement, il y a une limite au nombre d'unités disponibles, d'où l'idée de faire varier le niveau de support pour s'assurer que les unités de support sont attribuées aux QGs pertinents. Les unités de support assignées à des QGs vont être engagées dans tous les combats auxquels des divisions attachées à ce QG participent si le QG passe avec succès son test d'initiative. Par contre, les unités de support attachées directement à une division sont automatiquement engagées dans les combats auxquels participe cette division (et non pas aux combats des autres divisions attachées au même QG.

Donc essentiellement c'est une question de compromis: lorsqu'elles sont assignées à des QG, les unités de support peuvent participer à beaucoup plus de combat mais seulement si le QG passe son test, alors que si elles sont assignées à une division, elles sont sûres de participer à tous les combats de cette division mais pas les combats d'aucune autre division.

quote:

Cela me préoccuppe particulièrement car beaucoup d'unité n'ont pas de QG de corps et sont directement rattachées au O.K.H. Du coup, j'imagine que ces dernières ne reçoivent que les supports propres et ceux de O.K.H


En effet, ce qui veut dire que si vous mettez le niveau de support à zéro de OKH (ce qui est normal, car il vaut mieux que les unités de support descendent dans les autres QG plutôt que de rester à l'OKH), ces divisions ne recevront pas de support du QG. Je crois que dès qu'on engage les divisions de l'OKH, il est largement préférable de les assigner à un autre QG, préférablement un QG de corps.

quote:

2. Concernant les "Constructions battalion" s'il s'agit bien des unités servant à la reconstruction des voies de chemin de fer, à quel moment les activer? Il me semble, qu'une fois activée, elles commencent leur travail depuis les anciennes frontières du Reich et elles remontent tranquillement la ligne de front. Donc il faudrait mieux les activer dès le début?


Le joueur n'a aucun contrôle sur les bataillons de construction qui réparent les chemins de fer. Ceux-ci font leur petit bonhomme de chemin en réparant un hexagone par tour les chemins de fer. La seule chose que vous pouvez faire, c'est cliquer sur le bouton "Return to HQ" sur leurs détails d'unité si ils deviennent menacés par l'ennemi.

quote:

5. Tsar007, êtes-vous en campagne contre l'A.I ou contre un joueur?
Quels objectifs vous êtes vous fixé pour la fin de l'année 1941?


Je joue contre l'AI en difficulté normale. Mes objectifs en 1941 sont de faire au moins aussi bien que ce que les Allemands ont fait historiquement. Je vais bientôt capturer Smolensk. Leningrad m'embête particulièrement car en ayant joué le scénario Road to Leningrad, la ville est imprenable si on ne coupe pas tout le ravitaillement et cela signifie s'emparer aussi de tous les ports du Lac Ladoga. Mais je ne veux pas faire dévier des divisions de d'autres groupes d'armées pour ce faire, alors on verra. En termes de capture de ressources, la région de Leningrad n'est pas aussi payante que le sud de la Russie et le Caucase donc je n'ai pas l'intention de mettre plus de forces qu'il n'en faut pour Leningrad.

La grande question demeure Moscou en effet. Le véritable défi n'est pas de capturer Moscou (même si cela n'est pas une sinécure) mais plutôt de réussir à conserver la ville durant le premier hiver.

Mais je dois avouer que comme Hitler l'était, je suis particulièrement obsédé par le sud de la Russie et le Caucase. J'entends me rendre le plus loin qu'il sera faisable en 1941 dans cette direction et d'y affecter l'essentiel des renforts.

quote:

J'avais utilisé la 4ème pour nettoyer les marais de Pripyat. Une perte de temps et de moyen inutile! (Je pense que quelques troupes de l'O.K.H devrait pouvoir régler le problème)


J'utilise la 2e Armée pour le nettoyage des marais.

quote:

Pour le Sud, beaucoup de changement également. J'ai perdu beaucoup de temps avec Odessa. Je vais rectifier le coup la prochaine fois avec un coup de faucille venant du 1er Panzer group.


J'arrive près d'Odessa justement...j'avais l'intention de laisser les Roumains s'en occuper.

quote:

Maintenant, je me demande, jusqu'où faut-il aller dans ce secteur? Faut-il avancer jusqu'à Kharkov et Stalino? Ou plutôt tenir une position à l'arrière du Dniepr et de la Molochna? Le fait est que si l'on stoppe la progression sur cette dernière ligne, le gros des troupes d'élite peut être réatribué à d'autre objectif. (Sevastopol, Moscou)
Qu'en pensez-vous?


Comme je le disais plus tôt, je crois beaucoup dans la valeur stratégique du sud. À mon avis il faut aller jusqu'au Don pour ensuite se diriger vers la Caucase. Stalingrad ne devient intéressante à capturer qu'une fois le Caucase conquis.

Mais un point qui me tracasse est la fichue Crimée. Je me demande si je ne devrais pas tout simplement passer tout droit et laisser la Crimée isolées aux mains des Soviétiques avec seulement une petite force de blocage pour protéger le passage vers l'Ukraine. Il me répugne de sacrifier des hommes pour la capture de Sébastopol. L'ennui par contre c'est qu'en théorie les champs de Ploesti peuvent être bombardés à partir de la Crimée.

(in reply to Doberman)
Post #: 87
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 2/7/2011 6:56:13 PM   
Gloo

 

Posts: 271
Joined: 4/4/2001
From: Chapelle-Guillaume
Status: offline
Salut à tous.

Mes excuses si je viens troubler la discussion mais c'est pour la bonne cause. Vous informer qu'une traduction Fr. de l'excellent "Operational Boot Camp" de Don Dlazov est dorénavant disponible via le site de Cyberstratège :

http://preview.tinyurl.com/4hgkbjh

Vous serez redirigés vers la plate-forme de lecture en ligne Calaméo (accessible gratuitement et sans aucune inscription) où vous pourrez soit consulter le fichier en ligne (le lecteur est très sympa ; flèches Gauche/Droite pour naviguer, après avoir cliqué sur la couverture du bouquin, à gauche), soit le télécharger au format .PDF (± 22Mo).

Enjoyllez !

_____________________________

{:]]

"One ring to find them all..."

(in reply to Tzar007)
Post #: 88
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 2/7/2011 8:20:05 PM   
Skanvak

 

Posts: 577
Joined: 4/3/2005
Status: offline

quote:

ORIGINAL: Messer

bonsoir,

Je découvre tardivement le monde du wargame, je pense commencer fort en le prenant par ce bout, mais le challenge me plait. Evidemment, toute une série de questions typiques du néophyte me vient à l'esprit, je fais donc appel à votre expérience et votre patience.

J'ai bien compris la symbolisation NATO et finirai par la retenir. Par contre, les indications sur les unités ne me disent rien. Au-dessus du symbole, je peux lire des 'III' 'XX' ... ; en-dessous 1=3 4-16 ... Comment les déchiffrer ?


Ouh, courageuse.

Battlefield Academy ou Decisive battle of Worls War II m'aurait semblait mieux pour commencer. Même en ayant joué à WiF je me sens un peu perdu par WitE mais ça vient en lisant le manuel et en pratiquant. Donc n'hésite pas demander.

_____________________________


Best regards

Skanvak

(in reply to Messer)
Post #: 89
RE: Des francophones sur le front de l'Est?? - 2/8/2011 4:57:49 AM   
Tzar007


Posts: 770
Joined: 2/7/2004
From: Montreal, Quebec, Canada
Status: offline
Wow ! Je ne connaissais même pas l'existence de ce boot camp guide en anglais. Je suis épaté par la taille du guide et le niveau de détail. Que quelqu'un se soit donné la peine de le traduire en français est fantastique. Merci Gloo du tuyau.

quote:

ORIGINAL: Gloo

Salut à tous.

Mes excuses si je viens troubler la discussion mais c'est pour la bonne cause. Vous informer qu'une traduction Fr. de l'excellent "Operational Boot Camp" de Don Dlazov est dorénavant disponible via le site de Cyberstratège :

http://preview.tinyurl.com/4hgkbjh

Vous serez redirigés vers la plate-forme de lecture en ligne Calaméo (accessible gratuitement et sans aucune inscription) où vous pourrez soit consulter le fichier en ligne (le lecteur est très sympa ; flèches Gauche/Droite pour naviguer, après avoir cliqué sur la couverture du bouquin, à gauche), soit le télécharger au format .PDF (± 22Mo).

Enjoyllez !


(in reply to Gloo)
Post #: 90
Page:   <<   < prev  1 2 [3] 4   next >   >>
All Forums >> [New Releases from Matrix Games] >> Gary Grigsby's War in the East Series >> RE: Des francophones sur le front de l'Est?? Page: <<   < prev  1 2 [3] 4   next >   >>
Jump to:





New Messages No New Messages
Hot Topic w/ New Messages Hot Topic w/o New Messages
Locked w/ New Messages Locked w/o New Messages
 Post New Thread
 Reply to Message
 Post New Poll
 Submit Vote
 Delete My Own Post
 Delete My Own Thread
 Rate Posts


Forum Software © ASPPlayground.NET Advanced Edition 2.4.5 ANSI

0.228